armée de terre tg

Ce que vous devez savoir sur les déploiements dans l’Armée de terre

Ce que vous devez savoir sur les déploiements dans l’Armée de terre

Lorsqu’il s’agit de déterminer quelle branche de l’armée rejoindre, il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte. L’une des choses les plus importantes pour de nombreuses nouvelles recrues, surtout celles qui ont une famille ou qui prévoient fonder une famille, est la fréquence et la durée de leur déploiement.

La séparation du déploiement peut avoir des conséquences néfastes pour les membres de la famille et est particulièrement difficile pour les parents de jeunes enfants. Ce n’est donc pas une décision à prendre à la hâte.

Déploiement fréquent des soldats

Les soldats en service actif dans l’Armée de terre se déploient plus que toute autre branche, à l’exception peut-être de la Marine (bien que la plupart des déploiements de la Marine aient lieu sur des navires en mer). La fréquence de vos déploiements varie selon que les États-Unis sont impliqués ou non dans des conflits en cours. Le déploiement est également fortement déterminé par votre emploi dans l’armée.

Par exemple, un emploi de combat, comme l’infanterie ou les blindés, serait déployé plus souvent qu’un emploi administratif, comme un commis aux finances ou un spécialiste juridique. Gardez à l’esprit que les emplois administratifs se déploient, mais pas aussi souvent que les emplois de combat ou de soutien au combat.

Le taux moyen de déploiement dans l’Armée de terre peut varier de 12 mois de déploiement, suivi de 12 mois à la station d’attache, à 12 mois de déploiement et 24 mois au domicile.

Qu’est-ce que le Stop-Loss ?

Il convient de noter que l’Armée de terre a fait un plus grand usage que les autres branches du programme  » stop-loss « , ce qui signifie qu’elle garde les soldats au-delà de leur date normale de séparation s’ils ont été prévus pour un déploiement. Cette situation est influencée par divers facteurs, mais elle est surtout liée à une pénurie de personnel dans une région géographique donnée, à une pénurie de personnel dans un emploi particulier ou à l’escalade d’un conflit nécessitant des soldats supplémentaires.

Pourquoi l’Armée de terre déploie-t-elle si souvent des soldats ?

La plus ancienne de toutes les branches militaires américaines, l’armée a été créée par le Congrès continental le 14 juin 1775. Avant le 11 septembre 2001, l’Armée de terre était organisée pour des déploiements à grande échelle, principalement de divisions mécanisées de plus de 15 000 soldats chacune. Le déploiement de forces d’une telle ampleur prenait beaucoup de temps et il était difficile de le faire en temps opportun. Les Marines étaient la branche à laquelle on faisait généralement appel lorsqu’une situation nécessitait un déploiement à court préavis.

Mais l’armée a réorganisé ses forces en équipes de brigade de combat (BCT) de quelques milliers de soldats, avec des bataillons de soutien de brigade (BSB) servant de soutien au combat. En 2007, l’armée de terre s’était réorganisée en 42 BCT et 75 BSB. Cette nouvelle orientation visant à rendre l’Armée de terre plus agile a permis des déploiements plus fréquents.

Incidence du déploiement sur les familles

L’Armée de terre offre aux familles une allocation de séparation familiale, payable aux personnes à charge des soldats qui seront déployés pendant 30 jours ou plus. Connu sous le nom de séparation involontaire, l’indemnité vise à alléger le fardeau financier que représente l’éloignement du soldat de sa famille pendant de longues périodes.

Si vous envisagez de vous enrôler dans l’armée, tenez compte du temps que vous pouvez passer loin de chez vous. Assurez-vous de pouvoir assumer cette responsabilité avant de faire le grand saut.